Archive de l'auteur

Février 2009

La réponse est dans le “texte” de la vidéo. Un modèle vivant, pour une fois – et pas un ruisseau, une branche d’arbre ou une pomme. Profiter de Jonas avant qu’il ne gambade partout à plat ventre et le placer devant une caméra, c’est facile. Mais ça a été plus dur d’essayer d’obtenir un “son”. Lui qui est habituellement prompt à faire la conversation, il s’est “bloqué” dès que la caméra s’est installée – même pas un sourire. Il a fallu qu’elle s’approche et qu’il joue avec. Il s’est alors exprimé et m’a dit son premier poème.

 
icon for podpress  son premier poème [00:49m]: Play Now | Play in Popup | Download

Décembre 2008

C’est assez rare pour le signaler : ce vidéo haïku n’a pas trouvé son petit texte.
Visitant des amis en extrême Bretagne (de l’autre côté des vagues, il y a les états-uniens) et par un malencontreux hasard de la météo en cette saison (?!!?), une brume recouvrait le paysage de Camaret. Pas un souffle de vent, un calme plat juste bercé par ce petit ruisseau descendant les falaises et ces vagues dont j’ai pu enfin enregistrer le son proprement. La vidéo dans tout ça ? Les petits ruisseaux font les grands océans, une vague idée/intention de remonter le temps, de remonter à la source ? Je ne sais pas, je ne me suis pas posé de questions quand je filmais l’eau en l’imaginant à l’envers. Visiteurs, connaisseurs, je suis preneur si vous connaissez un haïku qui évoque cela.
Ce petit film plus long que d’habitude est dédié à Sam et Rélie.

 
icon for podpress  les vagues à l'âme [01:18m]: Play Now | Play in Popup | Download