Spectacles

2007 Le Medium

20070118_medium_023.jpg20070117_medium_generale_414_2.jpg20070117_medium_generale_282.jpg

Création vidéo pour l’opéra de Gian Carlo Menotti, production la Clef des chants

Le Médium ressemble à un bon film de série noire ou encore un épisode de la quatrième dimension. Le compositeur Menotti en fera d’ailleurs une adaptation cinématographique. Madame Flora abuse ses clients en officiant en faux médium, mais elle voit elle-même des esprits qui la perturbent. Ne posséderait-elle finalement pas de véritables dons ? Où s’arrête la réalité qu’elle ne comprend pas et où commence le surnaturel auquel elle ne croit point ?

La vidéo vient au service de la mise en scène d’Olivier BENEZECH lors de deux séances de spiritisme et lors de la nuit fatale…. Les images abstraites projetées au lointain fusionnent avec la musique pour ces quelques minutes de trucage qui plongent le spectateur et les protagonistes dans un univers du faux, du mensonge, du temps qui passe.

Comme on ne pense tout le temps à tout et à filmer ses spectacles, vous pouvez découvrir un extrait vidéo, qui est une reconstitution, avec une version interprétée en 2005 par l’ensemble de l’opéra de Chicago, dirigé par Laurence Rapchak. Une famille lors de la séance de l’acte 1 entend la voix de son petit enfant, mort noyé dans une fontaine…

2006 Balade dans les airs

balade2.jpgbalade3.jpg

Improvisation de projection et régie en direct, production la Clef des chants

Balade dans les airs est un spectacle lyrique à géométrie variable basé sur le principe d’un jeu interactif entre le public et les artistes où l’improvisation dicte l’évolution du scénario. Chaque soir, un nouveau départ, un nouveau trajet, une nouvelle arrivée !
Sur scène : un plateau composé de chanteurs lyriques, de musiciens, d’un comédien, d’accessoiristes. Ils partagent ensemble la maîtrise d’une quarantaine d’airs lyriques, d’époques et de styles variés.

Au gré des interventions du public, les airs sont joués sur un fond de décors qui évolue sans cesse, selon les choix et les humeurs du plateau… De l’art lyrique improvisé sur fond de VJaying via le logiciel ARKAOS.

2003 Mickey la Torche

affiche_mickey.jpgmickey2.jpgmickey6.jpg

Création vidéo et régie, co production du Théâtre de Poche (Bruxelles) et du café de la danse (Paris)

Mickey est vigile à temps partiel. Il nous parle de ces " petits riens " qui composent nos vies. Petits riens qui prennent parfois une tournure déroutante. Mickey fouille les poubelles d’une voisine inconnue dont il est tombé amoureux sans jamais lui avoir adressé un mot, s’immiscant ainsi dans une intimité dont il est exclu. C’est la confession d’un type paumé, un solitaire de nos temps modernes.

Mickey, interprété par Laurent CHAUVET, mis en scène par Fabrice CUGNY, joue avec l’écran de projection, unique décors qui devient sa mémoire, ses fantasmes ou les murs de l’ entrepôt vide qu’il surveille. Les images on été réalisées en co-réalisation avec Reynald GRZELCZYK, sur une musique de Madjid BEHILIL. La régie étaiot constituée d’unmélangeur Panasonic, d’un lecteur de DVD et d’un Apple G4 équipé du logiciel ARKAOS.

Voir le clip de promo, réalisé lors de la création à Bruxelles – 1 mn 20
Voir un extrait, enregistré par le Théâtre de Poche – 1 mn 10

2003 Là-bas, peut-être

laba1.jpglaba2.jpg

Montage et régie vidéo, production le Théâtre du Grand Bleu.

Un opéra pour adolescent. Créé à Lille, où Graciane FINZI était compositeur en résidence, "Là-bas Peut-être" raconte l’histoire très actuelle d’Harmonie, une jeune fille noire adoptée dès son plus jeune âge par des parents français. Un personnage mystérieux hante ses rêves jusqu’à l’empêcher de dormir …Il s’agit de l’Harmattan, un vent venu d’Afrique, qui lui souffle de partir vers son pays natal, à la recherche de ses racines.

Les images dessinées images/images sont projetées dans un décors de toiles de projections, décrivant un univers urbain, maritime, ouis désertique.

2001 Silence complice

affiche_silence.jpg

Création vidéo et régie, pour la compagnie Emile Perrtuis, texte de Daniel KEENE

La "loose attitude". Errances et dérives de deux paumés, John et Bill, passionnés par les courses de lévriers et enrôlés par un mystérieux Silver pour devenir propriétaires et entraîneurs de Silence complice, un chien de course prometteur. Leurs espoirs vont vite tourner au drame…
La vidéo, la télévision : c’est du mensonge selon le metteur en scène Stéphane TITELEIN. "Donc mentons au public ! ". Les images situent le decors dans un sinodrôme, puis dans un intérieur de voiture (incrustation en temps réel sur scène); puis simulent la pluie…L’effet le plus bluffant et réussi ? Sans conteste les voyages en voiture. Voici un extrait vidéo de l’ouverture de la pièce.

1992 Méduse, scène de naufrage

meduse2.jpgmeduse1.jpg

Co-Réalisation, montage et régie vidéo, pour le théâtre de la Rose des Vents, scène nationale

Une reproduction à l’échelle du célèbre tableau de Géricault comme toile de fond. Un praticable supporté par 7 moniteurs de 27 pouces en guise de rondinc pour un radeau. Un peintre qui est en train de réaliser les études d’après nature pour son tableau. Une maîtresse femme, des modèles en poses, Dieu tout puissant grondant de sa voix (Alain CUNY)…les troubles du peintre : la génèse du tableau ? un interrogation sur l’art de la peinture. Mise en scène de Paul LAURENT.

Les images dans les "rondins" furent réalisées sur Harry, Paint Box par Eve RAMBOZ qui étaient alors en pleine expérimentation graphique avec Peter GREENAWAY.